Comment calcule t-on la valeur des murs commerciaux ?

L’évaluation de la valeur des murs commerciaux est une chose régulièrement demandée par les commerçants. Cependant, celle-ci dépend de quelques critères. Il s’agit de la consistance des locaux, la situation locative, l’état et principalement de l’emplacement. De même, deux méthodes peuvent permettre de déterminer la valeur vénale des murs. Cet article vous apporte plus de précision.

Quelques variables

Le calcul de la valeur des murs commerciaux se fait en fonction de plusieurs variables.

L’emplacement

C’est le facteur principal. Pour procéder au calcul, il est important de tenir compte de l’état général du quartier. Également, il faut prendre en compte les rénovations futures. Le prix sera plus élevé quand l’emplacement est dans une zone de grande affluence. Les rues piétonnes, centre-ville, artères principales, centres commerciaux sont les emplacements de premier choix.

La rentabilité

Il s’agit de la prise en compte de la rentabilité de l’affaire éventuelle et du loyer.

Les variables annexes

Plusieurs points clés peuvent intervenir dans le calcul des murs commerciaux. Il s’agit de l’existence des sorties d’évacuation, dispositif anti-incendie, qualité de l’installation électrique. Également, Il y a la conformité aux récentes normes et l’année de construction.

Surface pondérée et réelle

Le calcul est fait en mètres carrés. Il prend en compte les sanitaires, lieux de passage et d’autres espaces qui ne sont directement pas liés à l’activité commerciale.

Le type de commerce

Que le commerce soit déjà installé ou non, il faut dire que cela joue un rôle important pour la sécurité financière. Le local déjà occupé favoriserait l’entrepreneur en activité, la simplification de l’étude de la santé financière.

En fonction de ces différents points, les murs commerciaux peuvent être évalués.

Estimation de la valeur des murs occupés ou libres

Contrairement aux logements, les prix des murs commerciaux ne sont pas aux prix fonciers. Ils ne se calculent pas au mètre carré. Ils sont plutôt calculés en tenant compte de l’estimation du rendement pouvant être rapporté par le loyer. Cela diminue le risque de connaître une chute de la valeur du local.

Les murs occupés

S’agissant des murs occupés, il est plus facile de passer à la détermination du rendement annuel locatif. En effet, le local dans ce cas fait l’objet d’un bail commercial. Supposons qu’il y a un bail signé, il y a moins de 6 mois ou est en cours. Dans la majorité des cas, la valeur des murs équivaut à 10 fois le loyer annuel sans les taxes.
Pour calculer la valeur des murs commerciaux, en plus des variables précitées, les professionnels se servent de cette base.

Les murs libres

Pour ce qui concerne les murs libres, il y a déjà plus de six mois, l’estimation est plus compliquée. Il en est de même pour des murs que des commerçants n’ont jamais occupés. Pour passer à l’établissement du montant d’un loyer provisionnel, les professionnels se basent sur de nombreux critères aléatoires. Toutefois, pour un bien équivalent, ceux-ci se maintiennent au plus proche des loyers qui sont pratiqués sur le marché.
En général, le calcul de la valeur des murs commerciaux est une tâche qui relève d’un professionnel expérimenté. N’hésitez pas à faire appel à un expert pour un travail efficace.